Mission

Mission

Au sein de la Coopérative, notre mission consiste à offrir à toute personne âgée autonome, un milieu de vie sain et sécuritaire qui respecte ses valeurs et son intégrité, et qui répond aux valeurs de coopération et de solidarité..

 

Description de la clientèle

Notre résidence peut accueillir en toute sécurité une clientèle autonome. Les critères d’admissibilité sont les suivants :

  • Avoir plus de 70 ans

  • Demeurer ou avoir demeuré à Boucherville

  • Avoir des enfants qui demeurent à Boucherville

  • Avoir des revenus inférieurs à 45 000 $ pour une personne seule ou à 62 000 $ pour un couple.

 

CODE D’ÉTHIQUE

Le Respect

L’exploitant ainsi que le personnel de la résidence doivent traiter le résident, ainsi que ses proches, avec courtoisie, équité et compréhension, dans le respect de leur dignité, de leur autonomie et de leurs besoins.

L’exploitant doit désigner la personne qui sera responsable de la supervision ou de l’encadrement du personnel en contact avec les résidents.

Tout résident doit être traité avec courtoisie, équité et compréhension, dans le respect de sa dignité, de son autonomie et de ses besoins. Il en va de même pour tout proche d’un résident.

Le personnel doit vouvoyer, en tout temps, le résident et l’appeler par son nom en utilisant les termes « monsieur », « madame », sauf dans le cas où le résident exprime le désir d’être tutoyé et appelé par son prénom. Dans ce cas, cette précision doit être inscrite dans le dossier du résident. Le personnel doit traiter le résident, et lui donner des services, de façon chaleureuse, c’est-à-dire avec douceur, amabilité, politesse et courtoisie, mais sans excès et avec équité.

La tenue vestimentaire du personnel doit être adéquate et décente.

Le droit à l’information et à la liberté d’expression

Le personnel doit fournir assistance à la représentation et à l’exercice d’un recours.

Le personnel doit faciliter l’obtention du droit à l’information, le soutien ou l’assistance de la part des proches du résident ou de toute personne de son choix.

Le personnel doit donner au résident l’accès à son dossier et les explications nécessaires à la bonne compréhension (résident ou son représentant).

Le personnel doit faciliter le maintien des contacts du résident avec l’extérieur.

Le personnel doit faciliter l’expression des opinions, des critiques et des suggestions du résident dans le contexte de la vie dans la résidence.

Le droit à la confidentialité

Tous les renseignements relatifs aux résidents doivent être traités de façon confidentielle.

Le personnel ne doit, en aucun cas, donner des renseignements sur la vie privée et l’état de santé d’un résident en dehors des besoins liés au travail.

La discrétion

Le personnel doit faire preuve d’une grande discrétion à l’égard des résidents et, en aucun cas, il ne doit exprimer des plaintes en leur présence et à haute voix.

Le personnel doit éviter les conversations personnelles concernant les résidents outres que relatif au travail, de même que les confidences au sujet de difficultés familiales, financières. De plus, des discussions portant sur des problème relatifs au travail ou à la régi interne doivent être adresser aux personnes responsable (direction).

Le personnel se doit d’être discret sur les confidences qu’il reçoit et, en aucun cas, il ne doit en divulguer le contenu à qui que ce soit.

La donation, le legs et la sollicitation

Un exploitant ou un membre du personnel de cet exploitant qui n’est ni le conjoint ni un proche parent du donateur ou du testateur ne peut accepter une donation ou un legs lorsque cette donation ou ce legs ont été faits à l’époque où le donateur ou le testateur étaient soignés ou recevaient des services dans la résidence.

Le personnel ne peut faire de sollicitation financière ou autre auprès des résidents.

La responsabilité du résident

Le résident se comporte, en tout temps, dans le respect des droits de la personne, de la propriété d’autrui, des règles habituelles de civisme et de politesse.Le résident participe aux soins et aux services qui le concernent en collaborant avec le personnel et respecte les règles de fonctionnement de la résidence.

 

LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

Le droit au respect de la vie privée est garanti par la Charte des droits et des libertés de la personne et par le Code civil du Québec. De plus, la protection des renseignements personnels est prévue dans la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé (L.R.Q., chapitre P-39.1).

Politique relative à la protection des renseignements personnels

Lorsqu’il fait la collecte des renseignements personnels, l’exploitant et/ou son personnel doit :

  • Recueillir seulement l’information nécessaire au séjour de la personne dans la résidence

  • Informer la personne concernée de l’objet du dossier, de son utilisation et des catégories de personnes y ayant accès au sein de la résidence

  • Informer la personne concernée de l’endroit où sera détenu son dossier, de ses droits d’accès et de rectification

Au moment de la détention, de l’utilisation ou de la communication des renseignements personnels, l’exploitant doit :

  • En assurer la confidentialité par des mesures de sécurité

  • Voir à leur exactitude et à leur mise à jour au moment de les utiliser pour prendre une décision relative à la personne concernée

  • Obtenir le consentement de la personne concernée pour communiquer des renseignements personnels à un tiers, notamment :

    • lorsque ceux-ci ne sont pas pertinents à son séjour dans la résidence

    • lorsque l’objet du dossier est accompli

    • pour communiquer des renseignements personnels à autrui

  • S’assurer que ce consentement à l’utilisation ou à la communication est manifeste, libre, éclairé, donné à des fins précises pour la durée du séjour dans la résidence

Pour la destruction de documents contenant des renseignements personnels, l’exploitant doit :

  • Procéder au déchiquetage de tous les documents qui contiennent des renseignements personnels sur le résident et ses proches